Antartic prend les bouchons au sérieux

 

Producteur de boissons alcolisées, antartic apportera son soutien majeur à l'association départemebntale Bouchons ça Roule.

 

Avec ses 252 salariés et 135 millions d'euros de chiffre d'affaires, Antartic fait figure de mastodonte à Saint Martin d'Abbat, commune de 1600 habitants. Cette société s'est spécialisée dans le marché des boissons non alcolisées. On peut trouver ses eaux Ondine, ses sirops William, ses jus Paquito ou ses sodats Loock dans le rayon des intermarchés.

Le site produit 330 millions de litres par an, soit 1500 à 2000 palettes par jour. Et "il y a encore du potentiel" estime Manuel MACHADO ! Quatre millions d'euros seront d'ailleurs investis en 2012 et d'avantage en 2013. Nouveaux produits, nouvelles lignes, nouveau bâtiment de stockage... Antartic a beaucoup changé depuis sa création en 1981 : elle comptait alors trente employés.

Les jus purs et concentrés qu'elle embouteille viennent du monde entier. Les pommes d'Allemagne, le raison d'Italie, les oranges du Costa Rica... Quant aux petites préformes qui soufflées, deviennent des bouteilles plastique que l'on connaît, elles traverssent souvent la france et l'Europe.

Pourtant, lorsque la question du recyclage des bouchons récupérés parmi les chutes s'est posée, Manuel MACHADO, le directeur du site, a été séduit par une association qui intervient uniquement dans le Loiret. Il tient fermement à l'ancrage social de son entreprise : "On joue un rôle d'animateur des territoires, on aide les associations comme le club ciclyste local". Les flux des 80 à 100 camions par jour sont même gérés de façon à réduire leur nuisance de jour comme de nuit.

 

Dix tonnes de bouchons

 

L'association Bouchons ça Roule partage ces mêmes valeurs de rspect et d'entraide. Depuis huit ans, elle collecte les bouchons plastique sur le département et les revend à une entreprise de recyclage à 250€ la tonne. Elle réinvestit les bénéfices pour aider des personnes handicapées à réaliser lers rêves, invitant par exemple des jeunes d'instituts médico-éducatifs à aller voir le film Intouchables au cinéma à Montargis. "On entend handicap sous toutes ses formes. Y compris social !", précise Thierry MAUBERT président de l'association, qui souhaite s'investir davantage dans les quartiers défavorisés.

Les routes d'Antartic et de Bouchons ça Roule semblaient donc faites pour se croiser. le 11 janvier 2012, elles signeront ainsi une convention de partenariat. L'association collectera dans l'entreprise de 10 à 15 tonnes de bouchons, pour atteindre un résultat de 70 tonnes sur le Loiret en 2012.

Olivier Rigaud.

 

Thierry MAUBERT, président de la Fédération 1 bouchon : 1 sourire et de l'association Bouchons ça Roule, multiplie les pistes de développement. Un partenariat avec le premier fabricant mondial de bouchons synthétiques de vin, NOMACORC, en Belgique, permet à la fédération de collecte 20 tonnes de chutes suplémentaires.

Des collecteurs seront installés dans les agences d'intérim Start People, à orléans, La Chapelle-Saint-mesmin et montargis. L'association incitera les personnes en stuation de handicap à la recherche d'un emploi à prendre contact avec ces agences.

 

 



Réagir


CAPTCHA