Renaud a réalisé son rêve avec Bouchons, ça Roule !

Renaud a réalisé son rêve avec Bouchons, ça Roule !

Grez sur Loing 26 juillet 2012

 

 

Grâce à Bouchons ça Roule et au Tacot des lacs, le jeune orléannais Renaud a réalisé son rêve :conduire une locomotive.

 

Jeudi Renaud, un jeune Orléannnais de 10 ans atteint d'une maladie neurologique orpheline, a réalisé son rêve en conduisant la locomotive du tacot des lacs, à Grez-sur-loing. Une trentaine de passagers, dont la famille du garçon, avaient pris place dans le tortillard. c'est grâce à l'association bouchons ça Roule que l'enfant a pu concrétiser son projet.

Une loco rouge pompier.

Il est un peu plus de 14h30 lorsque Renaud, entouré de ses parents et de ses deux frères, se présente à l'entrée du tacot où l'attend son cicérone sous les traits d'une jolie Vietnamienne, Nga. ça fait deux ans que l'enfant rêvait de conduire une locomotive. Aujourd'hui, grâce à l'association, dont le siège est à Montargis, et à Patrick Mourot. le patron du Tacot, le rêve est devenu réalité. Renaud ouvre des yeux comme des soucoupes devant "sa" loco, une machine diesel des années 30 dans une livrée rouge pompier.

Le grans départ

Un quart d'heure plus tard, coiffé d'une casquette de mécano, Renaud poinconne les billets de ses passagers avec l'assurance d'un vieux contrôleur avant de donner le coup de sifflet du départ pour une heure aux comandes d'un authentique train d'autrefois, à 10km/h à travers les étangs de grez. "Renaud ne savait pas que nous avions décidé de réaliser son rêve" explique le président de Bouchons ça Roule, Thierry MAUBERT, qui est allé chercher son petit monde à orléans au petit matin, créant une surpise totale. Et pour que la fête soit complète, Renaud a dejeuné en famille au restaurant de la Marine à quelques encablures du tacot.

Noël avantl(heure.

"C'était bien!", confie le garçon encore sous le coup de l'émotion en quittant la cabine de ses rêves. pour Nga et Eric, qui l'ont accompagné tout au long du trajet et initié aux secrets de la manoeuvre, cest aussi la fin d'une belle aventure humaine. "A peine rentré, Renaud voulait retourner conduire son train", s'étonne son père qui commence à se dire que finalement, l'expérience confirme peut être le début d'une vocation. Si c'est le cas, la mobilisation de tous ceux qui ont contribué à concrétiser ce rêve d'enfance est un bien beau cadeau de noël avant l'heure.

Ils donnent vie à leurs envies

Thierry MAUBERT est le président fondateur de Bouchons ça Roule, une association qui rayonne sur le Loiret et dont la vocation est de financer des projets à destination de personnes touchées par un handicap quel qu'il soit, physique, social ou mental. "Dès qu'on a appris par Catherine BLE notre correspondante sur Orléans que Renaud rêvait de conduire une locomotive, on a décidé de relever le défi", raconte ce Montargois à la carrure imprésionnate qui préside également la Fédération nationale 1 bouchon : 1 sourire", un regroupement d'associations qui poursuivent le même but.

"lorsque nous donnons vie à un projet, l'argent recueilli lors des collectes de bouchons nous permet de prendre tous les frais en charge", insiste Thierry MAUBERT qui a pu ainsi organiser l'opération en lien avec Geneviève PIEDOUX et inviter toute la famille de Renaud au restaurant. Créee en 2004, Bouchons ça roule qui revendique une démarche solidaire et environnementale, poursuit son implantation dans le Loiret. De nombreuses communes ont rejoint l'association et organise des points de collecte afin de recueillir des fonds pour, comme le dit Thierry en parlant de ses protégés, "donner vie à leurs envies". 



Réagir


CAPTCHA